Il est temps d'agir ! Il est temps de mettre fin à la tuberculose !



La tuberculose reste un problème de santé mondial

La TB continúa siendo una de las principales causas de muerte en todo el mundo. En 2017 se estima que hubo 10 millones de casos de TB según la OMS, de los cuales aproximadamente 1,3 millones resultaron en muertes. La mayoría de estos casos se presentan en países con ingresos bajos y medios. Sin embargo, lo más preocupante es que de los 10 millones de casos estimados, unos 3,6 millones permanecen si detectar. La diferencia entre la cifra estimada de nuevos casos y la cifra realmente registrada se debe a casos no reportados, subdiagnosticados o bien a diagnósticos erróneos. Esto se debe a múltiples razones.

Dr. Valerie Flore Donkeng Donfack
Institute Pasteur International
Cameroun



Eddie Samuneti Solo

Service Pathologie et Microbiologie
Centre hospitalier universitaire, Zambie

Les méthodes actuelles ont des limitations

La microscopie ne donne que des résultats imprécis (faible sensibilité) et nécessite deux échantillons des patients collectés à deux jours différents. La culture, le standard or, offre une meilleure sensibilité et spécificité, mais le patient souvent doit attendre plusieurs semaines avant la réception de son résultat, donc une perte de temps précieux pour un traitement. La meilleure précision est obtenue avec des méthodes moléculaires. En surplus d'un flux de travail complexe et une évaluation compliquée des résultats, il faut souvent un équipement coûteux et une bonne infrastructure (alimentation en énergie continue et de bonne qualité, paillasses de sécurité, etc.). Souvent, les laboratoires petits et périphériques ne répondent pas à de telles exigences. C'est pourquoi, l'OMS recommande la TB-LAMP en remplacement de la microscopie sur frottis.



Détecter la tuberculose avec précision et facilement à l'aide de TB-LAMP

Le flux de travail TB-LAMP permet une extraction d'ADN facile et une préparation des mélanges réactionnels en quelques étapes avec seulement un minimum d'équipement et de réactifs. Grâce aux stockage et transport des réactifs à température ambiante ainsi que la performance excellente des tests, le dosage moléculaire de pathogènes peut être disponible même dans les zones rurales avec des installations limitées. Un levier pour retrouver les cas manquants est l'accès à un diagnostic sensible et fiable. Par conséquent : TB-LAMP - il est temps pour un changement !

« J'analyse environ cinq échantillons par jour. Avec TB-LAMP, en moyenne, je détecte 2 à 3 échantillons positifs qui donneraient des résultats négatifs avec la microscopie. »

Emma Nyaga

Centre de santé, Westlands
Kenya

« TB-LAMP est plus facile à interpréter que la microscopie sur frottis. Nous avons en outre remarqué que la complexité de TB-LAMP est comparable à celle de la microscopie sur frottis. »

Margaret Mutunga Nzina
Bureau médical de la santé du sous-comté
Kenya

« Nous aimons utiliser la nouvelle technologie TB-LAMP pour effectuer les dosages des BAAR : elle est rapide et ne nécessite qu'environ deux heures pour 14 échantillons par série - beaucoup plus rapide que les autres dosages de la tuberculose qui normalement nécessitent au moins quelques jours. Un autre avantage important de TB-LAMP, c'est qu'il fournit des résultats rapides avec une sensibilité et spécificité élevées. Un patient peut savoir le jour même s'il a la tuberculose ou non. Enfin, HumaLoop T est une simple petite machine qui nécessite peu d'infrastructure. »

Anderson Mugendi & Simon Chege
Centre de santé de Kangemi
Kenya