De la microscopie à la LAMP : une méthode d'analyse moléculaire innovante ouvre la voie à une détection facile, précise et robuste de la tuberculose

Participez à la stratégie mondiale de l'OMS pour l'éradication de la tuberculose ! Remplacez la microscopie sur frottis par le nouveau système de diagnostic moléculaire Loopamp™. Rapide, robuste et facilement disponible, Loopamp™ offre une nouvelle approche diagnostique dans la lutte contre la tuberculose.

Des besoins de diagnostic pas encore satisfaits

Près d'un siècle après la découverte révolutionnaire de Robert Koch, la tuberculose continue à tuer un million et demi de personnes chaque année. C'est l'un des grands fléaux  mondiaux avec le VIH, et l'une des principales causes de mortalité dans le monde. Si la situation est encore aussi grave, c'est en partie à cause des lacunes dans le diagnostic de la tuberculose, et aussi parce que les cas d'infection multirésistante et de co-infection par le VIH se multiplient de façon alarmante. Une détection précoce et efficace de M. tuberculosis, et notamment des infections à frottis négatif, est nécessaire pour lutter contre la tuberculose et l'éradiquer dans le monde entier.

Les obstacles

Jusqu'à présent, la méthode la plus fréquemment utilisée pour détecter la tuberculose est l'examen au microscope sur frottis de crachats. Alors que la microscopie n'exige qu'un minimum de règles de biosécurité, elle présente certains inconvénients qui empêchent le diagnostic précoce et précis de la tuberculose :

  • Faible sensibilité, notamment en présence d'échantillons prélevés sur des enfants ou en cas de co-infection par le VIH
  • Manque de personnel correctement formé 
  • Difficulté de différencier le complexe Mycobacterium tuberculosis des autres mycobactéries non liées à la tuberculose

La solution : adopter de nouvelles techniques de diagnostic moléculaire

Nos outils de diagnostic moléculaire tels que les tests d'amplification des acides nucléiques (NAAT) utilisent les technologies les plus avancées. La méthode d'amplification isotherme induite par boucle (LAMP) utilisée sur le nouveau système Loopamp™ élimine les principaux points faibles des NAAT. Rapide, robuste et facile à utiliser, les tests NAAT ont la particularité unique de pouvoir être utilisés dans des structures périphériques et/ou les lieux d'intervention. Le Loopamp™ convient en particulier pour les laboratoires périphériques.

Ses caractéristiques en font un outil de diagnostic de choix, notamment pour les structures périphériques :

  • Délai d'obtention des résultats plus court (moins d'une heure) 
  • Cadence flexible (entre 16 et 96 tests par série)
  • Sensibilité et spécificité élevées
  • Plate-forme consolidée et quasiment sans entretien
  • Robustesse vis-à-vis des inhibiteurs et des conditions de réaction qui peuvent avoir un impact négatif sur les méthodes de PCR

Conclusion

Les objectifs de la stratégie « Halte à la tuberculose » de l'OMS sont fixés à l'horizon 2035. Le but est de réduire le nombre absolu de décès dus à la tuberculose de 95 % et l'incidence de la tuberculose de 90 % par rapport à la ligne de base établie pour 2015. Les outils de diagnostic vont jouer un rôle crucial pour atteindre ces objectifs. Optez pour la nouvelle méthode Loopamp™ et participez à la stratégie mondiale de lutte contre la tuberculose. 

Produits connexes

Bientôt disponible:

Références

  • World Health Organization., Global tuberculosis report 2015. 20th ed ed. 2015, Geneva: World Health Organization. 192 p.
  • Nnadi, C.D., et al., Mind the gap: TB trends in the USA and the UK, 2000-2011. Thorax, 2016. 71(4): p. 356-63.
  • Ou, X., et al., Diagnostic Accuracy of the PURE-LAMP Test for Pulmonary Tuberculosis at the County-Level Laboratory in China. PLoS ONE, 2014. 9(5): p. e94544.
  • Mitarai, S., et al., Evaluation of a simple loop-mediated isothermal amplification test kit for the diagnosis of tuberculosis. Int J Tuberc Lung Dis, 2011. 15(9): p. 1211-7, i.
  • WHO Press Release: WHO recommends new tuberculosis test - Robust, rapid DNA-based test can serve as an alternative to sputum smear microscopy