Sur la voie de l'éradication de l'une des plus importantes maladies infectieuses : mise en place du Malaria-LAMP au Sénégal

                                                                                                                                                                                          

Le paludisme reste l'une des maladies infectieuses les plus importantes et les plus répandues dans le monde, au Sénégal également. D'après les données du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), le taux de morbidité était de plus de 33 % entre 2001 et 2006 au Sénégal. Par la suite, l'introduction de divers tests (tels que les tests rapides) a permis de réduire continuellement ce chiffre à moins de 10 % et même à 3,81 % en 2020. Ces données montrent que le Sénégal se rapproche de l'élimination complète du paludisme. Il est maintenant important de trouver les bonnes méthodes de test permettant de diagnostiquer les personnes restantes, de s'assurer qu’il n'existe plus de cas actifs dans les régions du pays où la prévalence est devenue très faible et ainsi éradiquer le paludisme.

Dans les années à venir, l'une de ces méthodes sera la solution Malaria-LAMP, car la microscopie et les TDR ne sont pas en mesure de dépister les parasites dans les milieux à faible transmission. Le fonctionnement du LoopampTM permet une extraction de l’ADN et une préparation des mélanges de réaction en quelques étapes simples, sans équipement supplémentaire. Le stockage et le transport des réactifs à température ambiante et l’excellente performance des tests permettent de rendre accessible le diagnostic moléculaire des agents pathogènes dans les régions rurales avec des installations limitées. Pour cela, HUMAN propose de nombreux analyseurs et instruments de laboratoire qui peuvent fonctionner pendant plus de 2 heures sur batterie grâce à notre système de batterie. Certains instruments, comme le système HumaLoop T/M ou HumaTurb C+A pour LAMP, peuvent même être alimentés pendant une journée de travail complète sans réseau électrique avec la batterie de HUMAN. Si nécessaire, la batterie peut également être chargée en continu grâce à un panneau solaire.

                                                                                                                                                                                              

Le Loopamp™ Malaria Pan Detection Kit est un dosage qualitatif pour la détection des espèces Plasmodium Pan (P. ovale, P. vivax, P. malariae et P. falciparum) dans les échantillons de sang humain. En outre, le Loopamp™ Malaria Pf Detection Kit et le Malaria Pv Detection Kit sont utilisés pour différencier les parasites Plasmodium falciparum et Plasmodium vivax.

                                                                                                                                                                                                   

Tous ces avantages ont conduit le PNLP au Sénégal à mettre en place et à déployer la solution moléculaire hautement sensible Malaria-LAMP dans le pays.

Dans le cadre d'un projet pilote, 58 000 tests Malaria-LAMP vont être effectués sur 30 sites différents dans le nord du pays. Dans cette région, la prévalence du paludisme a extrêmement diminué avec le temps et, par conséquent, les technologies actuelles sur le terrain telles que le TDR etc. ne permettent plus de détecter efficacement les cas de paludisme.

Il est prévu de mener le projet pendant 3 ans dans un premier temps. Le projet a démarré avec la cérémonie officielle de remise d'un instrument HumaLoop M à Dakar en avril 2021 par notre directeur des ventes internationales Christian Ngandeu.

                                                                                                                                                                                           

Elle a été suivie d'une session de formation sur place des formateurs pour assurer une exécution correcte du flux de travail Malaria-LAMP sur les sites disposant du HumaLoop M par le personnel de laboratoire.

Lorsque la saison des pluies et donc la « saison du paludisme » a enfin commencé et que tous les instruments étaient installés, les tests ont officiellement pu débuter.

Le 4 juin 2021, le PNLP a publié une directive nationale sur la mise en place du Malaria-LAMP dans les tests de routine au Sénégal. De cette manière, nous espérons apporter une contribution majeure au dépistage des personnes atteintes du paludisme et aider à éradiquer la maladie au Sénégal.