ISTH (International Society of Thrombosis and Haemostasis) Orientations provisoires sur la reconnaissance et la gestion de la coagulopathie dans COVID-19

Selon des observations récentes, la coagulopathie survient souvent dans les cas graves de patients atteints de COVID-19. La coagulopathie est une affection dans laquelle la capacité du sang à coaguler est altérée - un terme qui inclut l'état thrombotique en cas de septicémie.2 Le développement d'une coagulopathie est l'une des principales caractéristiques de mauvais pronostic chez les patients atteints de COVID-19. C'est pourquoi l'ISTH a publié un document d'orientation pour aider à la prise en charge des patients COVID-19 atteints de coagulopathie en s'appuyant sur un algorithme facile à utiliser et basé sur des paramètres de laboratoire de base ; voir le schéma ci-dessous.

Algorithme ISTH pour la gestion de la coagulopathie chez les patients COVID-19 :

Schéma modifié : Algorithme ISTH pour la gestion de la coagulopathie chez les patients COVID-19 basé sur des marqueurs simples1

* Si possible en laboratoire ; peut être utile après l'admission du patient

** Bien qu'un seuil spécifique ne puisse être défini, une multiplication par 3 ou 4 des valeurs des D-dimères peut être considérée comme significative. Chacune des valeurs de ce tableau peut être considérée comme significative

Pourquoi les niveaux de D-dimères sont-ils élevés chez les patients atteints de COVID-19 en phase sévère ?

Les D-dimères sont un marqueur de l'augmentation des processus de coagulation dans le corps. Les processus inflammatoires et les infections, comme celles dues à COVID-19, déclenchent le système de coagulation par l'activation des cellules immunitaires et une influence potentielle des cytokines. Dans les cas graves, cela peut conduire à un état dans lequel de petits caillots de sang se développent dans le flux sanguin et bloquent les petits vaisseaux sanguins. Ce nombre élevé de caillots sanguins dans l'organisme est dégradé par la fibrinolyse. Les produits de dégradation de la fibrine (PDF), comme les D-dimères, en sont le résultat mesurable.3

Résumé de la recommandation de l'ISTH :

  • Dosage des D-dimères, du temps de prothrombine (TP) et de la numération plaquettaire chez tous les patients suspectés d'être atteints de COVID-19 pour évaluer le pronostic de la maladie.
  • En outre, il peut être utile de mesurer le fibrinogène sérique, selon le guide de l'ISTH sur la coagulation intravasculaire disséminée (CIVD).
  • Une thérapie anticoagulante prophylactique à l'héparine de bas poids moléculaire (HBPM) doit être envisagée chez TOUS les patients (y compris les patients non gravement malades) qui doivent être hospitalisés pour une infection par COVID-19.

Bibliographie :

  1. ISTH interim guidance on recognition and management of coagulopathy in COVID-19. Thachil J, Tang N, Gando S, et al Journal of Thrombosis and Haemostasis 2020. doi: 10.1111/jth.14810
  2. Toshiaki I. et al. Advance in the Management of Sepsis-Induced Coagulopathy and Disseminated Intravascular Coagulation. J Clin Med. 2019 May; 8(5): 728.  doi: 10.3390/jcm8050728
  3. Mukhopadhyay S, Johnson TA, Duru N, Buzza MS, Pawar NR, Sarkar R and Antalis TM (2019) Fibrinolysis and Inflammation in Venous Thrombus Resolution. Front.  Immunol. 10:1348. doi: 10.3389/fimmu.2019.01348

Autres produits de HUMAN

HUMAN fournit des solutions de test intégrées pour l‘hémostase aux laboratoires, en proposant des réactifs Hemostat et des analyseurs HumaClot, à la fois semi-automatiques et entièrement automatiques pour soutenir l'évaluation économique et précise des paramètres de coagulation ou de fibrinolyse.