Lancement du primier test de diagnostic moléculaire pour la détection du paludisme causé par des parasites plasmodium vivax

Wiesbaden, Allemagne ; Tokyo, Japon ; et Genève, Suisse - 23 avril 2019 – Human Diagnostics Worldwide (HUMAN), EIKEN CHEMICAL CO., LTD. (EIKEN) et la Foundation for Innovative New Diagnostics (FIND) ont annoncé aujourd'hui le lancement du premier test de diagnostic moléculaire disponible sur le marché pour la détection du paludisme causé par des parasites Plasmodium vivax.

  • Plasmodium vivax représente plus que la moitié de tous les cas de paludisme en dehors de l'Afrique subsaharienne, mais ses caractéristiques cliniques le rendent particulièrement difficile à détecter
  • Malaria-LAMP est le premier dosage moléculaire pour le paludisme qui permet d'identifier des infections à P. vivax même dans des environnements à faible transmission, apportant ainsi une contribution importante aux efforts mondiaux d'élimination

Wiesbaden, Allemagne ; Tokyo, Japon ; et Genève, Suisse - 23 avril 2019 – Human Diagnostics Worldwide (HUMAN), EIKEN CHEMICAL CO., LTD. (EIKEN) et la Foundation for Innovative New Diagnostics (FIND) ont annoncé aujourd'hui le lancement du premier test de diagnostic moléculaire disponible sur le marché pour la détection du paludisme causé par des parasites Plasmodium vivax. Malaria-LAMP est un dosage moléculaire qui fonctionne en utilisant l'amplification isotherme induite par boucle (LAMP), développé par EIKEN et distribué exclusivement par HUMAN. FIND a évalué le test prototype en collaboration avec l'Hospital for Tropical Diseases à Londres, au Royaume-Uni, et a coordonné des études de performance clinique dans le pays en Colombie et Pérou. Le test a été dévoilé lors de la soixante-septième réunion de l'Amercian Society of Tropical Medicine and Hygiene au mois de novembre 2018.

« L'élimination du paludisme est une priorité mondiale en matière de santé, mais sans un diagnostic efficace, cela ne peut tout simplement pas se produire », a déclaré Catharina Boehme, PDG de FIND. « P. vivax est difficile à diagnostiquer, et ce dosage représente un nouvel outil important qui peut soutenir les efforts d'élimination. »

Le paludisme est une menace urgente pour la santé publique, avec 2,5 milliards de personnes à risque dans le monde.  Sur les cinq espèces de paludisme, P. vivax est géographiquement la forme de maladie la plus répandue. Il représente plus que la moitié de tous les cas de paludisme en dehors de l'Afrique subsaharienne, mais les stratégies de lutte à ce jour se sont concentré sur Plasmodium falciparum. Le paludisme à P. vivax n'est pas facile à détecter, en grande partie en raison des densités beaucoup plus faibles de parasites dans le sang par rapport à P. falciparum et, contrairement à P. falciparum, les parasites de P. vivax peuvent rester dormants dans le foie et provoquer des rechutes. Cependant, la proportion du paludisme dû à P. vivax augmente dans de nombreuses régions ; en 2017, un total d'environ 7,5 million de cas de P. vivax est apparu dans le monde.

Pour lutter contre le paludisme causé par P. vivax, des outils sensibles et fiables sont nécessaires, surtout dans les régions proches à l'élimination. Différentes espèces nécessitent des stratégies de traitement différentes, mais si les tests de diagnostic actuels peuvent identifier P. falciparum, ils ne sont généralement pas en mesure de différencier entre les différentes espèces de paludisme. Pour l'instant, il n'existe aucun diagnostic permettant de diagnostiquer de manière efficace les parasites inactifs dans le foie - c'ést pourquoi un diagnostic efficace et hautement sensible du stade sanguin est essentiel.

Malaria-LAMP est une solution moléculaire complète introduite pour le diagnostic du paludisme. Le dosage peut différencier entre les espèces Plasmodium pan, P. falciparum et P. vivax, et a une sensibilité de 84-94 %, une spécificité de > 92 % et une limite de détection de 1-2 parasites/µl.

« Nous sommes heureux d'être le distributeur exclusif du nouveau dosage d'EIKEN pour la détection des infections à P. vivax et d'offrir l'accès à un diagnostic fiable grâce à notre réseau mondial », a déclaré la Dr Petra Rehberger, Vice-présidente Marketing et Achats stratégiques chez HUMAN.

Pour de plus amples renseignements sur Malaria-LAMP, veuillez visiter www.human.de/lamp.

La contribution de FIND à cette initiative a été soutenue par le gouvernement allemand (KfW) et l'aide australienne (DFAT).

[1] Howes RE et al. Am J Trop Med Hyg 2016; 95(6 Suppl):15–34.

[2] Organisation mondiale de la Santé. World Malaria Report 2018. https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/275867/9789241565653-eng.pdf?ua=1 (accédé le 22 février 2019)

Contacts médias

EIKEN : Service des relations publiques

koho-TextEinschliesslichBindestricheBitteEntfernen-@eiken.co.jp

HUMAN: Philipp Gregor, Communications marketing

T: +49 6122-9988-168
p.gregor-TextEinschliesslichBindestricheBitteEntfernen-@human.de

FIND: Sarah-Jane Loveday, Responsable de la communication
T: +41 (0) 22 710 27 88
M: +41 (0) 79 431 62 44
media-TextEinschliesslichBindestricheBitteEntfernen-@finddx.org